viriatpatrimoine.fr

Logo Viriat Patrimoine

Viriat s’électrifie

Viriat s'electrifie

Après l’invention de l’électricité en 1879 par Edison, celle-ci arrive en France quelques années à la capitale et se démocratise jusqu’en 1980 jusqu’à l’apparition des ordinateurs. La fée électricitié entre dans les foyers, mais qu’en est-il de Viriat ?

J’avais alors douze ans, c’était la guerre. J’aimais beaucoup aller au Moulin des Loups, chez mes cousins et ma marraine. Je revenais chaque fois avec du bon pain blanc, cuit au four. Ils faisaient eux-mêmes leur pain. Cela changeai du pain gris que nous avions ces années là.

Mais surtout, à l’inverse de chez nous, ils n’avaient pas encore l’électricité. Alors le soir, dans la pénombre, on pouvait se faire des blagues. Ils s’éclairaient simplement avec une lampe à huile, puis plus tard, et on y voyait beaucoup plus clair, il y a eu une lampe à acétylène.

viriat s'elecrifie

Il a fallu attendre les années 1946, que la guerre soit finie, que le gouvernement nationalise les réseaux électriques, pour qu’ils aient l’électricité. La société Convert, qui était à l’époque propriétaire du réseau électricité, estimait que leur maison était trop à l’écart pour y amener l’électricité, cela coûtait trop cher  et n’était pas rentable. ! .

 

Et pourtant il avait été décidé d’amener les réseaux électriques au cœur de la campagne. Un grand programme d’électrification rurale de l’entre deux guerres avait été mis en place. On avait estimé que les agriculteurs pouvaient en être les plus grands utilisateurs, et le monde agricole en avait besoin pour se développer. Mais le fermier n’était pas un client comme les autres, il coûte cher en raccordement car ils sont souvent éloignés, et sa consommation reste faible. C’est pour cette raison que le hameau du Moulin des Loups ( Bourg ) n’était pas raccordé au réseau électrique.

Enseigne viriat s'elecrifie

En 1918, en France, à peine 20% des 38 014 communes françaises (c’était avant la réunification des communes) sont raccordées au réseau électrique, il s’agit plutôt de communes urbaines. Vingt ans plus tard, à la veille de la seconde guerre mondiale, seulement 97% des communes sont desservies. Et en 1928 notre pays est peuplé de 20 millions de ruraux, soit environ la moitié de la population française métropolitaine.

L’apparition de cette nouvelle énergie semble pouvoir favoriser le milieu rural, sinon agricole. Le moteur électrique, en faveur de sa petite taille, séduit immédiatement. Les expériences techniques sont nombreuses. C’est une solution non seulement à la crise agricole, mais aussi une augmentation du confort. L’électricité supprime du travail à la main.

La petite production, au fil de l’eau, a le vent en poupe. Certains anciens moulins deviennent des sites possibles pour fournir de l’électricité, et les progrès techniques dans le transport de l’énergie apportent une solution. En 1946 l’Ain est équipé à 90-94%.

On verra qu’à Viriat cela a été un peu long, mais que nous sommes quand même dans la moyenne des villages de France.

Par André Subtil

Articles similaires qui pourraient vous plaire

service mort 2 article

Le service des morts

Autrefois, il semblerait que la pratique religieuse était plus voyante, plus démonstrative qu'aujourd'hui et faisait partie de la vie quotidienne....